Rechercher
  • Sonia SUAU

Autochtone, tonne, tonne, tonne

Vous connaissez ou découvrez mon attachement aux peuples premiers qui sont les gardiens de notre planète. Ces peuples qui ont gardé un contact avec la nature et l'invisible, leur sagesse, leur connexion et leur relation avec le vivant sont des joyaux à protéger pour notre humanité et son devenir. Il y a quelques mois, dans le cadre d'un appel à textes, j'écrivais sur les autochtones, dont un en particulier que je vous invite à découvrir à travers ce slam. Un slam qui n'est pas sur fond musical mais qui est resté brut volontairement.

https://soundcloud.com/user.../autochtone-tone-tone-tone ---------------------------------------------------------------------- Autochtone, Tonne, tonne, tonne. J’entends le battement de la Terre Indigène, la lignée Kayapo Coule dans tes veines. Sur le territoire du Brésil, Capoto-Jarina Terre de tes ancêtres Tu protèges. Autochtone, Tonne, tonne, tonne. Tu as écouté l’appel de la Terre. Jeune, tu as commencé à œuvrer, A militer pour la paix. Lorsque l’homme « dit civilisé » A fait son arrivée sur tes terres Tu t’es levé pour élever le discours Et prôner la paix. Autochtone, Tonne, tonne, tonne. Ô Grand Chef Raoni Des combats tu as mené Contre l’installation de barrages, La déforestation, l’extraction minière Qui anéantissent ton peuple Qui le vident de sa richesse : la nature. Naturellement, tu protèges ce présent, Ce médicament naturel. Tu te bats pour préserver ce joyau. C’est l’or du monde, la nature. Alors il est l’heure de s’en rappeler, de l’honorer. De se mobiliser, de se rassembler, Pour arrêter cet écocide, Ce suicide planétaire. Autochtone, Tonne, tonne, tonne. Ô Grand Chef Raoni, Tu as troqué ton arc et tes flèches Et préféré instaurer un dialogue Avec les peuples « dit civilisés ». Il aura fallu du temps, de l’énergie pour rallier à toi Des Chefs d’Etat, des Présidents, des royautés, Des personnalités et même l’Eglise. Mais la déforestation se poursuit. J’ai eu des larmes qui ont coulé en voyant ton combat et J’en ai encore qui coulent. Combien de temps, de morts, faudra t’il encore, Pour que l’humain comprenne, se réveille ? Nous sommes aujourd’hui à cette croisée. Que décidons-nous, de rester les bras croisés Ou de se jeter dans la mêlée ? En changeant nos habitudes de vie, de consommation. Ce n’est plus une option mais c’est vital, essentiel pour notre survie, Notre humanité. Changer nos modes et façons de penser, c’est ce sur quoi on doit bosser Car plus de lumières s’éveilleront et elles feront reculer l’obscurité : Ce qui nuit à nos avancées, notre santé, notre liberté, notre humanité. Et si nous n’avions pas compris l’alerte, l’Appel de la nature ? Avec ce virus, ce confinement et ce re-confinement. On rentrera chez nous et on y reviendra tant que l’on n’aura pas compris, Pris en compte l’appel des Anciens, des Gardiens de la Nature : Les autochtones, les indigènes, les peuples premiers, Qui demandent de l’aide. En les aidant, ils nous aideront à résoudre, A dissoudre cette crise sans précédent En s’appuyant sur leur connaissance, leur sagesse, En voyant le monde différemment, Où l’humain n’est pas au centre de Tout, Mais la nature est le centre du Tout.

Copyright 07-11-2020 Sonia SUAU




#autochtones #soutien #ensemble #toulouse #vivant #nature #aide #peuplespremiers #toulousemaville #transmettre #Raoni #message #planète #écrire #Intermédiaire #entrecieletterre #merci #vie #help #StopDeforestation

0 vue0 commentaire

© 2020 par Sonia SUAU Créé avec Wix.com

Crédit photos : David Orchard photographe

Vincent Galzin de Reportage 31

Image par yogesh more de Pixabay

Enregistrée sous le numéro Siret : 833 464 068 00018

Tél : 06.72.65.26.54.

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now