Rechercher
  • Sonia SUAU

CoronaVirus

Sacré virus, Telle une bombe tu t’imposes dans nos vies. Vie à 100 à l’heure. Il est l’heure de se poser, de se re-poser. Pour poser de nouvelles fondations, Pour définir une nouvelle direction. Un temps s’impose de dépose De vieux schémas, de vieux dossiers, De vieilles données, de vieilles mémoires, Qui font partie du passé. Lâcher ce qui nous freine dans nos avancées. Panser cet enfant blessé, Tu sais ce môme qui devenu adulte, Demande à être écouté. Et faire du présent notre priorité. Évacuer, abandonner à la terre Ce qui a besoin d’être laissé. Les ran-cœurs, les aigreurs, Les non-dits, les secrets, Les jugements, les relents. Se vider de ce qui a besoin D’être éjecté, expulsé. Par les pleurs, les cris, les mots… Vider ce qui nous a enfermé. Et faire table rase du passé. Remettre le compteur à zéro, au repos. Aujourd’hui, cette chance nous est donnée. Qu’est-ce que l’on en fait ? Faire ou défaire les nœuds ? Couper les liens du passé, Couper ce qui nous affaiblit, nous dévore, Couper les liens énergivores. Et se relier à soi et toucher son UniVersEl. Ce lien infiniment grand qui nous relie à l’infini. Ce lien nous retient de tomber dans les bribes du passé. Comment le définir ce lien ? Il est liant, réconfortant, énergisant. Il nous sert de rappel, pour escalader les montagnes. Il nous sert de filet, lorsque notre chemin est escarpé. Il nous sert de bouée, pour nager. Il nous sert de phare, pour garder le cap. Il nous sert d’appui, pour marcher Impalpable, invisible, cela ne fait qu’augmenter sa beauté. Indestructible, incommensurable, inconditionnel, infini Illimité, il est. S’y reconnecter et avancer, même si tout est noir. Avancer dans l’inconnu sans savoir, sans voir. Comme un fil auquel on peut se raccrocher, Il nous emmène vers notre destinée. Nous aide à nous mettre en route. En route pour aller où ? En route pour aller vers soi. Et découvrir en chemin des nouvelles données, De nouveaux paysages, De vastes étendues où tout est à créer, dessiner. Rencontrer sur ce chemin des alliés C’est aussi ce lien, ce li-en qui nous unit, nous réunit, Lien du cœur, lien du sang, lien d’âme. Pour rendre la route plus agréable Et faire que les obstacles soient plus légers. Et puis sur ce chemin, rencontrer l’amour. L’amour qui guérit, réunit, L’amour universel Et avancer ensemble, Main dans la main, Unis face à notre destin. Comme un burn out planétaire, Une brèche s’est ouverte Pour faire entrer la lumière.


© Copyright 16 mars 2020 Sonia SUAU



Crédit photo : Pixabay

4 vues

© 2020 par Sonia SUAU Créé avec Wix.com

Crédit photos : David Orchard photographe

Vincent Galzin de Reportage 31

N°Siret : 833 464 068 00018

Tél : 06.72.65.26.54.

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now