Rechercher
  • Sonia SUAU

In Utero

C'est en réécoutant les paroles de "Mesdames" de Grand Corps Malade, merci Laurent pour ton partage, que cela pousse à l'intérieur de moi de partager avec vous, un texte que j'ai écrit il y a quelques mois. Il y a un débat actuellement sur la jupette alors ce soir, je dédie ce texte à toutes les femmes, à ma lignée, ma mère, ma sœur, mes tantes, mes cousines, mes nièces, mes amies, mes sœurs de cœurs, mes sœurs, mes grands-mères, ...A notre féminité ! --------------------------------- IN UTERO Ma matrice originelle Qui es-tu ? La ré-union, la pacification, L’espace de toute création. Comment me connecter à toi ? Connecte-toi à ton chakra sacré, Ton utérus, ta cavité, ta grotte, Comme tu aimes l’appeler. Je me connecte à ma grotte En rentrant dans mon monde, En me laissant emporter Je me laisse porter par le bruit de l’eau Que j’entends de la rivière. De grands galets où l’on peut se poser. Je suis une petite fille qui s’assoit sur le rebord du monde Et qui regarde l’eau passer. L’eau est claire et transparente. Je peux admirer mon reflet. Qu’est-ce que je viens demander, regarder ? Une ombre noire grande est derrière moi. Qui c’est ? La peur. La peur de tomber, de chuter. Para-chute, sur nous tu peux compter. Tes anges, tes guides, Nous sommes à tes côtés. J’ai peur, j’ai très peur. Non ça va aller. J’y vais à mon rythme Oui, calmement et finement. Ne te précipite pas, Laisse les choses se faire. Laisse-toi habiter à nouveau par ce feu Qui crée, transmute et guérit. Il brûle tout ce qui a à brûler. Laisse-le grandir en toi, Laisse-le t’envelopper, Laisse monter sa chaleur, Laisse-toi réconforter, cajoler Lâche ce qu’il y a à lâcher. A quoi es-tu cramponnée ? Peur de me noyer, Non tu sais nager. Je ne suis pas prête J’ai besoin de temps pour avancer calmement Pour accepter. Il y a un truc que ton conscient ne veut pas se rappeler. Qu’est-ce que c’est ? La peur de mettre des décolletés, de me montrer. Car j’ai toujours cette croyance du regard mal placé. Je ne dois pas me priver de dévoiler ma féminité. La femme que je suis et celle que je suis devenue. C’est me ficher, me foutre du regard de l’autre qui me déshabille. Je n’ai pas à me cacher si le comportement de l’autre est déplacé. Aujourd’hui je me libère de cela pour aller puiser en moi Toute ma féminité et l’arborer. Aller puiser en moi ce joyau que je suis Et le montrer. Le laisser être et briller de toutes ces multiples facettes. Il est entier, pur, précieux. Je le dévoile et je sais cacher mon bijou Lorsque je sens que c’est nécessaire. Mon bijou, c’est moi, mon être, mon âme Et à seulement de belles âmes Intentionnées, j’ose me dévoiler, me montrer. Sinon je saurai me protéger. La tortue est ma protection. Tout est là, dans cette matrice originelle, Tout est mémorisé, imprégné à cet endroit, Dans notre utérus. Le fait d’y revenir, de s’y reconnecter Nous donne la clé, Pour avancer, Nous montrer où cela est, D’où cela vient. Notre utérus est notre mémoire originelle C’est pour cela qu’il convient de le préserver, De lui parler, de l’honorer Notre espace sacré. Utérus, berceau de notre féminité, de notre Être. © Copyright Mai 2020 Sonia Sonia Suau Crédit photo : fotolia

#féminité #utérus #merci #écrire #féminin #fémininsacré #message #transmettre #entrecieletterre #intermédiaire #toulouse #écrivaine #slam #inspire #expire #respire #soi #intériorité #vie #merci #femme #femmesdumonde #être



0 vue0 commentaire

© 2020 par Sonia SUAU Créé avec Wix.com

Crédit photos : David Orchard photographe

Vincent Galzin de Reportage 31

Image par yogesh more de Pixabay

Enregistrée sous le numéro Siret : 833 464 068 00018

Tél : 06.72.65.26.54.

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now